Comment bien tondre sa pelouse : nos conseils et astuces

Connaître toutes les astuces pour opérer correctement lors de la tonte de la pelouse est important pour l’entretien de votre espace vert. Voici tout ce que vous devez savoir avant de commencer à tondre.

La fréquence de tonte

Sortez votre tondeuse aussi souvent que possible, car plus vous tondez, mieux votre herbe se porte. En effet, la tonte dompte les herbacées, stimule sa croissance, accélère la formation de brins et empêche les adventices de se ressemer. Ne rasez pas de trop près pendant les saisons sèches sinon votre gazon peut se dessécher.

En temps normal, vous pouvez tondre votre pelouse tous les 15 jours durant le mois de mars. En avril, vous pouvez le faire tous les 10 jours. Durant le mois de mai jusqu’à la fin du mois d’août, faites une tonte toutes les semaines. Reprenez la fréquence de tonte espacée de 10 jours de septembre en octobre. Les deux derniers mois de l’année, ne passez la tondeuse que lorsqu’il fait beau.

Une tondeuse adaptée

  • Une tondeuse électrique est déjà suffisante pour une pelouse de moins de 500 m2. C’est plus écologique et plus silencieux qu’une version classique. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez utiliser un bac collecteur.
  • Une tondeuse à guidon-volant est recommandée si votre pelouse a une petite superficie et qu’elle est irrégulière. Sans fil et sans batterie, c’est un appareil léger et peu encombrant adapté à plusieurs dizaines de minutes de travail.
  • La tondeuse à essence convient aux pelouses assez grandes. Les modèles autotractés vous évitent de vous fatiguer.
  • La tondeuse autoportée est l’idéale si vous conservez au maximum l’aspect naturel de votre gazon. Alors qu’elle peut couter assez cher, il est indéniable que sur le long terme, c’est un appareil qui en vaut le coup.
  • Un robot tondeuse répondra aux exigences des personnes qui passent peu de temps chez eux. C’est un appareil qui ne génère pas de déchets et qui est très discret.

Des lames bien affutées

Une fois par an, au moins, pensez à affuter vos lames. Si ces dernières sont émoussées, elles ne coupent pas l’herbe, elles l’endommagent. Si vous constatez que votre gazon s’affaiblit et que les brins blanchissent, c’est alors un signe que vos lames ne sont pas en bon état. Votre pelouse n’en sera alors que plus sensible aux nuisibles ainsi qu’aux maladies.

La bonne hauteur de tonte

La santé de votre gazon dépend de sa hauteur de tonte. De 2 à 3 cm, la pelouse nous rappelle les greens de terrains de golf, cependant à cette hauteur, elle peut être très sensible au piétinement.

Préférez plutôt une hauteur de 4 à 5 cm au moment de réglage de votre tondeuse à gazon. Vous pouvez opter pour une hauteur plus élevée si votre jardin ne profite que peu de la chaleur du soleil au cours de la journée. Il vous sera plus avantageux de passer votre tondeuse sur une pelouse plutôt sèche. L’herbe sera plus flexible et vous préconiserez l’état de votre bac de ramassage. Rappelons aussi que la technique de tonte sans ramassage n’est pas efficace sur l’herbe humide.

Dernière mise à jour le 26 septembre 2020

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis - note: 5,00 sur 5