Guide d’achat des microscopes : tests, avis, comparatif

Pour les analyses, les recherches ou pour le loisir, pour apprendre, pour observer, pour identifier, il y a tellement de raisons qui peuvent vous pousser à acheter un microscope. Car oui, l’idée d’en avoir ne vous déplait pas. Il peut vous servir pour tellement d’occasion.

Et si vous êtes un professionnel, il ne peut que peaufiner ce professionnalisme. Le seul souci, c’est que vous ne savez pas quels critères prendre en compte pour bien choisir. Et c’est là que nos experts interviennent.

Le microscope en quelques mots

Au sens littéral, le microscope vient des mots grecs « micron » qui signifie petit et « skopein » qui veut dire observer. Ainsi, cet instrument permet d’observer des éléments invisibles à l’œil nu. Le microscope permet d’agrandir des images pour qu’ils deviennent visibles à l’œil nu et plus faciles à étudier ou à identifier.

Utilisé dans de nombreux domaines scientifiques, cet instrument n’est pas uniquement réservé à des professionnels. Il convient tout aussi bien aux enfants, pour découvrir le monde microscopique.

Les meilleurs microscopes en 2020

Le meilleur rapport qualité/prix : Bebang

Adapté à tout le monde, ce microscope monoculaire possède une lentille 2x intégrée, un double éclairage, ainsi qu’une mise au point. Comme il s’agit d’un outil d’éducation, ce modèle est parfait pour découvrir les joies de la biologie et de la science.

Le meilleur modèle haut de gamme : National Geographic

Idéal pour un amateur confirmé, ce microscope haut de gamme possède de nombreuses fonctionnalités. Ses différents objectifs permettent de prendre des photos et des vidéos, grâce au port USB. En plus, ce microscope possède un double éclairage incident et transmit.

Le meilleur modèle pas cher : Telmu

Parmi les modèles les moins chers du marché, ce microscope est parfait si vous souhaitez en offrir un à un enfant. Grâce à ses nombreuses fonctionnalités, les images sont très nettes pour une vision très détaillé. Ce microscope peut d’ailleurs être relié à un smartphone, pour un partage facile des images.

Comparatif des meilleurs microscopes du moment

UPME.fr a établi un comparatif des meilleurs modèles de microscopes du moment.

MEILLEUR QUALITÉ/PRIX
Microscope 200X-2000X pour Enfants étudiants Adultes,...
National Geographic 40x-1024x Microscope, valise et...
LE MOINS CHER
TELMU Microscope 40x À 1000x Oculaire Tout en...
- Microscope en métal Amscope M150C-I - 40x à 1000x -...
Microscope - BEBANG
Microscope - National Geographic
Microscope - TELMU
Microscope - AmScope
Modèle 200x-2000x
Modèle 40x-1024x
Modèle 40x-1000x
Modèle 40x-1000x
Avec adaptateur téléphonique
Double éclairage incident et transmis
Avec des voyants LED
Système d'éclairage LED
Système double éclairage
Valise et oculaire USB compris
Avec 10 tranches biologiques
Lentilles en verre optique
Note : 19,5/20
Note : 20/20
Note : 19/20
Note : 20/20
106,00 €
98,33 €
66,99 €
100,99 €
MEILLEUR QUALITÉ/PRIX
Microscope 200X-2000X pour Enfants étudiants Adultes,...
Microscope - BEBANG
Modèle 200x-2000x
Avec adaptateur téléphonique
Système double éclairage
Note : 19,5/20
106,00 €
National Geographic 40x-1024x Microscope, valise et...
Microscope - National Geographic
Modèle 40x-1024x
Double éclairage incident et transmis
Valise et oculaire USB compris
Note : 20/20
98,33 €
LE MOINS CHER
TELMU Microscope 40x À 1000x Oculaire Tout en...
Microscope - TELMU
Modèle 40x-1000x
Avec des voyants LED
Avec 10 tranches biologiques
Note : 19/20
66,99 €
- Microscope en métal Amscope M150C-I - 40x à 1000x -...
Microscope - AmScope
Modèle 40x-1000x
Système d'éclairage LED
Lentilles en verre optique
Note : 20/20
100,99 €

Pourquoi acheter un microscope ?

Pour observer des particules invisibles à l’œil nu

L’intérêt d’un microscope, pour n’importe quel usage est d’agrandir les images. Pour les scientifiques, cette option permet de faciliter grandement leurs travaux de recherche.

En plus d’avoir une image plus grande, tout est plus détaillé. D’autant plus que le microscope n’est pas réservé à un usage en laboratoire. Tout le monde peut s’en procurer un. Et il existe même des modèles spéciaux pour les enfants.

Initier les enfants à la science

Il n’est jamais trop tôt pour s’intéresser au monde fabuleux de la science. Le microscope est un outil très intéressant pour enseigner de manière ludique à l’école ou à la maison.

En cours, le microscope leur permettra de mettre en pratique ce qu’ils apprennent dans leur leçon.

En observant les plantes ou des insectes, il leur est possible de visualiser les théories acquises.

Les meilleures ventes de microscope en septembre

Voici un TOP 4 des ventes pour les microscopes.

Buki - MS907B - Microscope 30 Expériences
Promo
Microscope numérique USB, Endoscope de...
Carson® MicroBrite Plus microscope de poche...
TELMU Microscope 40x À 1000x Oculaire Tout en...

Comment choisir son microscope ?

En fonction de sa tête

Le choix de la tête du microscope se fait en fonction de vos besoins. Un microscope à tête droite est parfait pour une utilisation à titre personnel et pour le loisir. Cette tête fixe est plus facile à utiliser, et surtout, moins cher. L’observation est correcte et permet à des novices de s’habituer aux fonctionnalités d’un microscope.

Plus perfectionnés, les microscopes à tête inclinée conviennent mieux aux professionnels et amateurs. Sa tête d’inclinaison à 30° ou 35° permet une observation plus longue. Comme l’angle de la tête est inclinable, c’est plus confortable à utiliser.

En fonction de son objectif

L’objectif du microscope est sans doute le critère le plus important. Il doit être de bonne qualité, car c’est lui qui va permettre d’agrandir les éléments à observer. Actuellement, le choix de l’objectif n’est pas très vaste. Vous avez le choix entre un objectif achromatique ou plan-achromatique.

L’objectif achromatique est plus adapté pour les débutants ou les enfants. Cet objectif permet de corriger les défauts de couleurs. De cette manière, l’image observée est beaucoup plus nette et agréable à regarder. Le système des modèles achromatiques est très simple, ce qui en fait un appareil très accessible à l’achat.

Ainsi, l’objectif plan-achromatique convient mieux à une utilisation professionnelle. Tout en améliorant la netteté de l’image, il améliore également son pourtour. La qualité est très nette pour une observation approfondie et minutieuse.

Toutefois, vous avez aussi le choix sur la puissance de l’objectif. Pour découvrir les bases du microscope, préférez un objectif qui fait un grossissement x4. Bien entendu, certains modèles vont plus loin avec des grossissements x10, x40, x60 et même x100.

En fonction de son oculaire

En principe, l’oculaire d’un microscope se divise en 3 : monoculaire, binoculaire et trinoculaire. Selon le type, le confort de visualisation sera différent.

Les microscopes monoculaires utilisent un seul œil pour l’observation. Très facile à utiliser, il convient surtout aux débutants, mais pas sur le long terme. Lors d’une utilisation prolongée, cet oculaire n’est pas très confortable.

Ainsi, les microscopes binoculaires proposent une observation avec les deux yeux. Dès lors, l’utilisation est plus confortable et agréable. D’ailleurs, l’optique et la qualité des images sont plus élaborées.

L’oculaire le plus performant est donc le trinoculaire. L’observation se fait à partir des deux yeux, mais une caméra s’ajoute à l’ensemble. Grâce à elle, vous pouvez filmer et prendre en photo ce que vous êtes en train d’observer dans les dimensions qui vous sont permises de voir.

En fonction de l’éclairage

Pour une bonne observation microscopique, il est important d’avoir un bon éclairage. Même si vous utiliser la lumière ambiante et les ampoules chez vous, ce n’est pas suffisant pour une vision claire.

Tout d’abord, il y a l’éclairage par miroir. C’est le système le plus, simple, puisqu’il utilise la lumière naturelle ou artificielle d’une pièce. Puis, il y a également la lampe enfichable. Cet éclairage est plutôt encombrant, mais facile à manipuler. Enfin, il y a l’éclairage intégré.

C’est le système le plus sophistiqué, puisqu’il fonctionne à l’aide d’une lampe LED ou halogène. La lumière est très naturelle, et sans artifices. Mais dans tous les cas, il est préférable de choisir un éclairage dont l’intensité est réglable.

En fonction du condenseur

Le condenseur rejoint le critère de l’éclairage, puisque c’est ce qui va permettre de diriger le flux lumineux. Selon le modèle du microscope, cet élément se positionne au-dessus ou en-dessous de la source de lumière.

Pour avoir un rendu net avec des contrastes, choisissez un condenseur de platine. Le principe est simple, puisqu’il va optimiser le cône de lumière incident. Ensuite, il y a également le condenseur d’Abbé, qui permet d’avoir une ouverture numérique plus large.

En fonction de la fixation des échantillons

Pour un travail plus stable, il faut que les éléments à observer soit bien fixer. Le premier type de support est la fixation à valets.

C’est le système le plus simple, et celui qu’on retrouve le plus sur les microscopes de découverte. L’inconvénient, c’est que cette fixation n’est pas très précise en matière de manipulation.

Le deuxième type de support est la fixation avec une surplatine. Pour observer avec minutie les échantillons, c’est vers cette catégorie qu’il faut se tourner. Le déplacement est plus précis, et parfait pour un travail à fort grossissement. Toutefois, cette fixation est plus encombrante et difficile à manipuler.

En fonction des commandes de grossissements

C’est à travers ce critère que la mise au point se fait. Actuellement, il existe 3 types de commandes de grossissements : séparées, coaxiales et à mouvement macrométrique Irio.

Dans le premier cas, les réglages micrométriques et macrométriques sont totalement séparés. Cette séparation permet d’avoir une meilleure qualité d’image. L’inconvénient, c’est que ce type de commande est souvent difficile à manipuler pour un débutant.

Pour la commande coaxiale, le confort est l’argument principal. L’utilisation est plus complexe, et ce type de microscope s’adresse surtout aux amateurs confirmés.

Pour la commande à mouvement macrométrique Irio, elle n’est utile que pour les experts. Comme elles sont très sensibles et très intuitives, une bonne maîtrise de l’instrument est nécessaire.

Les différents types de microscopes

Le microscope optique

Aussi appelé le microscope photonique, il possède une lentille de courte focale. La résolution ne peut dépasser les 0,2 micromètre. Ici, le microscope est fabriqué avec une lentille ordinaire. Ainsi, leur pouvoir d’agrandissement maximal est de 1 000.

Ce modèle de microscope utilise les photons ou l’énergie lumineuse. Plus précisément, il y a deux lentilles qui sont utilisées. L’une sert à agrandir l’objet, pendant que l’autre sert à renvoyer les rayons lumineux. Ce modèle est le moins cher du marché, mais aussi le plus facile à entretenir.

Le microscope électronique

Plus sophistiqué, le microscope électronique utilise des lentilles électromagnétiques ou électrostatiques. Ce modèle utilise des particules d’électrons, qui permettent une observation en profondeur. Comme les longueurs d’onde sont plus courtes, elle propose un fort grossissement des éléments.

Grâce à cette technologie, la résolution du microscope électronique peut atteindre 1 000 000 fois. Ainsi, ce type de microscope fournit une image plus détaillée.

Le microscope numérique

Ce modèle peut aussi être considéré comme étant un microscope digital, puisqu’il fonctionne à l’aide d’un écran LCD.

Comme il n’y a pas d’oculaire, l’observation en groupe est tout à fait possible. C’est très utile pour l’école ou le lycée.

Vu que c’est un microscope avec écran, les images se voient en plus grandes.

Ainsi, vous avez pu voir que le microscope est bien plus qu’un instrument de divertissement. Pour bien choisir le vôtre, il faut surtout se référencer à vos besoins.

Les microscopes en promo aujourd’hui

Profitez des offres exceptionnelles sur cette sélection de microscopes à prix réduit.

#AperçuProduitEvaluationPrix
1 Microscope numérique USB, Endoscope de grossissement...
Microscope numérique USB, Endoscope de grossissement...
Pas de notes 29,99 € 24,99 €
2 TELMU Microscope Optique 40X-320X, Microscope...
TELMU Microscope Optique 40X-320X, Microscope...
Pas de notes 99,99 € 62,99 €
3 Microscope 200X-2000X pour Enfants étudiants Adultes,...
Microscope 200X-2000X pour Enfants étudiants Adultes,...
Pas de notes 159,99 € 106,00 €
4 TELMU Microscope 300X-600X-1200X avec 70 Pièces...
TELMU Microscope 300X-600X-1200X avec 70 Pièces...
Pas de notes 59,99 € 41,99 €

Quel est le prix d’un microscope ?

Le prix d’un microscope varie en fonction de son objectif, de son niveau de grossissement, de la marque, etc. Pour un microscope d’observation spécialement conçu pour les débutants et les enfants, le prix commence dans les alentours de 25 euros. Toutefois, ce genre de microscope ne permet que la réalisation d’expériences basiques.

Pour un meilleur microscope, un budget de 150 euros suffit. Cependant, pour les professionnels, le coût est tout autre. Un microscope sophistiqué et haut de gamme peut facilement atteindre les 800 euros à 1 000 euros.

Avec quoi utiliser un microscope ?

Un microscope permet d’observer presque tout. Les enfants peuvent s’amuser à grossir des roches sédimentaires, de la poussière, des insectes, et même des cheveux. En tout cas, les possibilités sont infinies.

Pour les chercheurs et les scientifiques, le microscope s’utilise à des fins plus poussées. Ils s’en servent pour regarder des souches de bactéries, des microbes, voire des vaccins.

L’essentiel est de prendre un échantillon si vous voulez observer un gros élément, et de procéder à la préparation microscopique.

La préparation microscopique diffère en fonction de ce que vous allez observer. Pour un élément liquide, il faudra un compte-goutte. Ainsi, ce que vous avez prélevé devra être déposé au centre de la lame.

Pour un élément solide, humidifiez le centre de la lame, avec une goutte d’eau ou du colorant spécifique. Si c’est une poudre, il suffira de la poser directement sur la lame. Cependant, pour observer des petits animaux ou des éléments organiques épais, préférez une lame concave.

Comment utiliser un microscope ?

Le microscope doit être manipulé soigneusement, puisque ça reste un instrument assez fragile. Pour le déplacer, il faut utiliser la poignée, ou en soulevant le socle. La prochaine étape consiste à allumer l’éclairage, et le régler à son maximum. Cela permettra d’ajuster le diaphragme, selon les observations à faire.

Le tube optique peut être réglé à l’aide des vis macrométriques, et il est préférable d’utiliser le petit objectif en premier. Evitez de poser vos doigts sur l’oculaire, ainsi que sur l’objectif. D’ailleurs, ce conseil est aussi valable pour ce que vous allez observer, au risque de laisser des traces de doigts dessus.

Une fois que la préparation microscopique est terminée, vous pouvez la poser sur la platine. Pour mieux observer les éléments, la mise au point du microscope est essentielle. Si le grossissement est très faible, il faut se référer à l’oculaire. Abaissez la platine, jusqu’à ce que l’image soit nette.

Pour faire la mise au point d’un objectif à grossissement moyen et fort, il faudra fermer le diaphragme avant de tourner la vis micrométrique.

Dernière mise à jour le 24 septembre 2020

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles Soyez le premier à voter !