Piano numérique : quel modèle choisir ? 

Moins cher et peu encombrant, le piano numérique séduit aujourd’hui par ses nombreuses possibilités musicales et sa facile prise en main. Les puristes vous diront de tracer votre chemin, et pourtant, il s’agit d’un très bon investissement si l’on souhaite se mettre ou se remettre au piano.

Alors que vous soyez débutant ou confirmé, il est très important de bien choisir votre piano numérique. C’est pourquoi, UPME.fr vous propose de faire le tour des critères à prendre en compte ainsi qu’un comparatif des meilleurs modèles du moment avant de vous lancer dans votre achat. On y va ?

Le piano numérique en quelques mots

À la différence d’un piano électrique, la version numérique est celle qui se rapproche le plus d’un piano acoustique. Elle fonctionne à l’aide d’un système électronique, qui nécessite une alimentation électrique.

Le piano numérique se divise en plusieurs catégories : droit, à queue, portable et de scène. Très polyvalent, cet instrument permet d’obtenir plusieurs mélodies, grâce aux effets inclus. De plus, il ne demande pas beaucoup d’entretien et offre une possibilité de connectivité à un ordinateur, un casque ou micro pour plus de liberté musicale.

Comparatif des meilleurs pianos numériques

Découvrez notre tableau comparatif des meilleurs modèles de pianos numériques du moment.

MEILLEUR QUALITÉ/PRIX
Alesis Recital - Piano Numérique / Clavier de 88...
Yamaha Piaggero NP-12 piano portable avec 61 touches...
LE MOINS CHER
Alesis Melody 54 - Clavier électronique Portable 54...
Alesis Recital PRO - Piano Numérique avec Un Clavier...
Piano numérique - Alesis
Piano numérique - Yamaha
Piano numérique - Alesi
Piano numérique - Alesis
Avec 88 touches
Avec 61 touches
Avec 54 touches
Avec 88 touches
Avec un adaptateur secteur
Avec un son riche et puissant
Fonction apprentissage
12 voix premium
Disponible en différents versions
Disponible en différents versions
Avec microphone et pupitre
Avec fonctionnalités pédagogiques
Note : 20/20
Note : 19,5/20
Note : 20/20
Note : 19/20
274,00 €
214,00 €
59,99 €
369,00 €
MEILLEUR QUALITÉ/PRIX
Alesis Recital - Piano Numérique / Clavier de 88...
Piano numérique - Alesis
Avec 88 touches
Avec un adaptateur secteur
Disponible en différents versions
Note : 20/20
274,00 €
Yamaha Piaggero NP-12 piano portable avec 61 touches...
Piano numérique - Yamaha
Avec 61 touches
Avec un son riche et puissant
Disponible en différents versions
Note : 19,5/20
214,00 €
LE MOINS CHER
Alesis Melody 54 - Clavier électronique Portable 54...
Piano numérique - Alesi
Avec 54 touches
Fonction apprentissage
Avec microphone et pupitre
Note : 20/20
59,99 €
Alesis Recital PRO - Piano Numérique avec Un Clavier...
Piano numérique - Alesis
Avec 88 touches
12 voix premium
Avec fonctionnalités pédagogiques
Note : 19/20
369,00 €

Les meilleurs pianos numériques en 2022

Le meilleur rapport qualité/prix : Recital – Alesis

Ce piano numérique de 88 touches offre l’expérience d’un jeu unique, avec un son très réaliste. Les touches sont semi-lestées, ce qui offre un confort d’utilisation tout à fait correcte. Ce modèle dispose aussi de plusieurs fonctionnalités pédagogiques qui seront très utiles aux débutants.

On aime son toucher mais aussi le son authentique produit par ses 2 enceintes de 20W, de quoi écouter avec classe les cinq voix et les effets proposés par ce synthétiseur Alesis. C’est le modèle pour débuter avec un piano professionnel !

Le meilleur modèle haut de gamme : Piaggero – Yamaha

Il s’agit ici d’un synthétiseur de la célèbre marque Yamaha qui comporte 61 touches. Ce piano numérique possède une dizaine de sonorités différentes et une polyphonie de 64 notes. Elle possède aussi une mémoire d’enregistrement, ainsi qu’un port USB.

Adapté aux amateurs et aux étudiants, ce modèle professionnel est à la fois compact et performant !

Le meilleur modèle pas cher : Melody 54 – Alesis

Ce clavier électronique proposée par la marque Alesis dispose de 54 touches. En effet, il s’agit d’un modèle portable qui offre de nombreux sons prémiums (300 sons et 300 rythmes intégrés). Au niveau des haut-parleurs, la puissance est de 20 watts. Pour la connectivité de ce piano numérique, elle possède une entrée pour pédale de Sustain, une sortie casque, un pupitre et un microphone de qualité.

Conçu spécialement pour les débutants, ce modèle est l’un des moins chers du marché !

Pourquoi acheter un piano numérique ?

Pour apprendre à jouer du piano en toute simplicité

Pour un débutant, le piano numérique est vivement recommandé pour apprendre les bases. Comme la version acoustique possède des touches plus complexes, seul un professionnel est capable de bien s’en servir.

De nombreux modèles de pianos numériques possèdent une fonction apprentissage. Avec les morceaux préenregistrés dans l’instrument, vous n’avez qu’à suivre les partitions. Les ressources en ligne sont également disponibles pour des conseils supplémentaires.

Certains pianos numériques permettent aussi de s’enregistrer, top non ? Ainsi, vous pouvez réécouter votre composition, et voir quelle partie améliorer ou changer.

Plus pratique à utiliser qu’un piano acoustique

En plus d’être moins encombrant, le piano numérique est aussi plus léger. Surtout pour les pianos sur scène et les modèles portables qui sont d’ailleurs très pratiques. Même les grands modèles sont moins lourds que les pianos acoustiques.

Comparée à un piano acoustique, la version numérique ne risque pas de perdre son accordement. Comme il utilise un mécanisme électronique, et non mécanique, le piano ne risque pas de se désaccorder.

Les meilleures ventes de pianos numériques

Ce sont ces pianos numériques avec un bon rapport qualité-prix qui ont fait les meilleures ventes du mois.

Alesis Melody 61 - Piano Numérique Portable 61...
Promo
Yamaha P-45 piano numérique avec 88 touches...
Donner Piano Numérique 88 Touches Pondérées,...
Promo
Clavier de piano numérique 88 touches RockJam...
(33301)

Comment choisir son piano électrique ?

En fonction du clavier

Pour le cas des pianos numériques, il existe plusieurs types de claviers. En premier lieu, il y a les claviers arrangeurs qui proposent plusieurs effets et une large bibliothèque de sonorité.

Mais le plus important sur le clavier, c’est le nombre de touches disponibles. Un clavier lesté de 88 touches permet de jouer plus d’accords. C’est aussi le nombre de touches présent sur les modèles acoustiques. C’est indispensable pour maîtriser le piano, sans avoir à acheter un autre instrument en cours de route.

Toutefois, il y a aussi les claviers semi-lestés de 61 touches, jusqu’au piano numérique de 73 touches. Ce dernier est notamment parfait pour les débutants. En tant qu’apprenti, il n’est pas toujours nécessaire de connaître toutes les touches surtout pour les notes aiguës et graves.

En fonction de l’échantillonnage

L’échantillonnage est le réglage du piano qui vous permettra de produire une mélodie de bonne qualité. La première chose à vérifier est l’enregistrement des notes. Un piano dont les notes ont été enregistrées au moins trois fois permet plusieurs degrés d’intensité. Le son qui sort des touches sera alors plus puissant et plus harmonieux.

Ensuite, l’échantillonnage concerne aussi le son des autres instruments, qui ont servi d’exemple au piano numérique. En réalité, pour ce piano, le son des touches est conçu à partir de sons préenregistrés. Plus l’échantillonnage est varié, plus le piano produira des sons différents et de bonne qualité.

En fonction de la puissance des enceintes

La puissance et le nombre de haut-parleurs dépendent du modèle. La qualité sonore dépend entièrement de ça, puisque c’est ce qui donne l’effet de résonance. En optant pour des enceintes de bonne qualité, vous évitez les grésillements.

D’autant plus que les notes de musique seront restituées correctement. La qualité des enceintes se mesure aussi à l’aide du volume. Même à pleine puissance, le son ne doit pas être détérioré à cause de la force du volume sonore. Ainsi, pour les petits modèles, 2 haut-parleurs avec chacune une puissance de 6 watts suffisent.

Concernant les plus grands modèles, la puissance peut aller jusqu’à 20 watts. Sur les pianos meubles, cela peut même aller jusqu’à 100 watts. Concernant les appareils portables ou pour scène, c’est la puissance des amplificateurs qui compte.

En fonction de la mécanique et du toucher

Il n’est pas toujours obligatoire d’avoir un piano avec 88 touches. En revanche, leur qualité ne doit pas être sous-estimée. Si les touches sont de mauvaise qualité, le son le sera aussi.

Sur le marché, le toucher piano se divise en trois : lesté, semi-lourd et marteau. Le premier est le moins recommandé, car il est beaucoup trop léger et non résistant. C’est le type de toucher que l’on trouve le plus souvent sur les synthétiseurs.

Pour le toucher marteau, c’est celui qui ressemble le plus aux pianos acoustiques. Plus lourd que les autres, il permet d’accentuer chaque note qui sort de l’instrument. Ainsi, plus vous allez appuyer fort sur une touche, mieux le son sera. À mi-chemin entre le toucher lesté et le toucher marteau, il y a le toucher semi-lourd. Pour espérer jouer du piano dans les meilleures conditions, un toucher marteau est recommandé.

En fonction de la taille

Pour la taille, il doit varier en fonction de l’espace mis à votre disposition. Si vous voulez un piano qui se rapproche le plus d’un modèle acoustique, il faut avoir beaucoup de place. Notamment, car ces modèles sont les plus longs à cause du nombre de touches.

Sachez qu’un piano numérique meuble prend moins de place. Comme ils sont droits, ils peuvent se coller à un mur plus facilement. Ce qui n’est pas le cas d’un piano à queue qui a besoin d’une place spéciale. Quant aux modèles portables, ils sont encore plus faciles à ranger.

Les différents types de piano numérique

Le piano numérique avec meuble

Pour la maison, le piano numérique meuble est le modèle le plus approprié. Comme c’est un appareil assez lourd, il n’est pas toujours évident de le déplacer. Le design est meilleur et se rapproche le plus d’un piano acoustique.

Le piano droit compact se caractérise aussi par sa puissance sonore. En effet, des haut-parleurs sont intégrés dans leur système. Mélangé avec les cordes verticales croisées, le son est optimal.

Cette version est souvent accompagnée d’une pédale avec des touches. Concernant les caractéristiques, c’est un piano numérique de 7 octaves ½. Il est donc parfait pour jouer des morceaux classiques à la Beethoven.

Le piano numérique portable

La version portable est un piano nomade, qui se transporte facilement. Il est très apprécié par les musiciens, puisqu’il joue un double rôle de piano numérique et synthétiseur en même temps.

Ce qui lui donne la capacité de proposer des sons particuliers ainsi que des effets en tout genre. Le prix est d’ailleurs moins élevé tout comme le poids qui ne dépasse pas les 45 kg. Le piano numérique portable n’est pas toujours fourni avec un support.

Trois possibilités s’offrent à vous : acheter un support à part, acheter un piano en kit ou trouver une surface plane à la maison.

Le piano numérique de scène

Comme son nom l’indique, ce modèle s’utilise surtout durant les concerts. Côté esthétique, il ressemble assez à un piano numérique portable.

Toutefois, comme ce modèle est destiné à la scène, il n’y a pas de haut-parleurs intégrés. Pour faire sortir le son, il faut le brancher à un amplificateur et à un système de sonorisation.

La particularité de ce type de piano, c’est qu’il est possible de mélanger rapidement les notes et les sons. D’autant plus qu’avec le piano numérique de scène, il est possible de contrôler plusieurs claviers en même temps.

Le piano numérique à queue

Le piano à queue est le plus prestigieux de tous les modèles de pianos confondus. Leur prix s’explique par l’utilisation de matière haut de gamme et par ses nombreuses caractéristiques. Avec ses cordes horizontales, le son que produit ce piano est puissant et bien intense. Le piano à queue s’adapte aussi à tous les styles musicaux. Allant rock au jazz, en passant par du classique.

L’inconvénient avec ce modèle, c’est la taille. Les pianos à queue sont connus pour être imposants et lourds. Ce qui n’est pas toujours pratique pour ceux qui vivent dans un appartement ou ceux qui doivent se déplacer pour jouer en dehors de chez soi. Ils sont surtout conçus pour s’exercer chez soi et ajouter de l’esthétisme à la déco de son salon.

Les critères à prendre en compte avant d’acheter un piano numérique sont nombreux. Et pourtant un piano numérique est l’instrument qu’il faut pour pérenniser votre passion pour la musique. N’hésitez pas à tout passer au peigne fin afin de trouver l’instrument qui correspondra le plus à vos besoins.

Les promos pianos numériques du moment

Les pianos numériques coûtent cher, donc, voici quelques modèles qui sont actuellement en promotion.

#AperçuProduitEvaluationPrix
1 Yamaha P-45 piano numérique avec 88 touches –...
Yamaha P-45 piano numérique avec 88 touches –...
Pas de notes 425,00 €
2 Clavier de piano numérique 88 touches RockJam Piano...
Clavier de piano numérique 88 touches RockJam Piano...
33 301 Commentaires 289,98 €
3 M-Audio SP-2 - Pédale de Sustain Universelle de Type...
M-Audio SP-2 - Pédale de Sustain Universelle de Type...
Pas de notes 16,00 €
4 Piano numérique FP-10 Roland, 88 notes, portable,...
Piano numérique FP-10 Roland, 88 notes, portable,...
Pas de notes 498,00 €

Quel est le prix d’un piano numérique ?

Peu importe le modèle du piano, celui-ci coûtera toujours cher. Pour un piano numérique d’entrée de gammes, le prix tourne autour des 200 à 300 euros. Mais la prise en main n’est pas toujours agréable et les fonctions sont limitées. En dessous de 1 000 euros, il est assez difficile de trouver un bon piano numérique.

Les pianos numériques de 1 500 euros sont plus perfectionnés, mais surtout de meilleure qualité. Le son est plus percutant, et les touches sont plus agréables. Au-delà de 1 500 euros, le piano numérique se rapprochera le plus de la version acoustique. À ce prix, vous aurez de nombreuses options et des fonctionnalités supplémentaires. Un peu comme la boîte à rythmes ou la lecture de fichiers. Toutefois, inutile de dépenser autant à moins d’être un musicien professionnel.

Comment fonctionne un piano numérique ?

Les pianos numériques fonctionnent à l’aide d’une alimentation sur batterie ou sur secteur. Comme ils fonctionnent à l’aide d’un système électronique, il n’est pas nécessaire d’accorder.

Le piano numérique fonctionne aussi à l’aide d’un système électronique. En réalité, le son de chaque touche est celui d’un son préenregistré, qui s’est fait depuis l’échantillonnage. Cette technologie permet d’avoir du son aussi réaliste que pour un piano acoustique.

Pour jouer, il suffit de mettre en marche l’instrument. Si vous souhaitez vous amuser un peu, les pianos numériques offrent plusieurs effets qui offrent chacune des mélodies différentes. Vous pouvez même y brancher un ordinateur ou une tablette pour suivre des partitions et des cours disponibles sur internet.

Comment nettoyer un piano numérique ?

Comme pour tout instrument de musique, il faut éviter que la poussière s’accumule dessus. Le piano doit être étincelant à tout moment et cela lui permettra également de toujours bien fonctionner. Un coup de chiffon sur l’ensemble du chiffon le plus souvent possible est vivement recommandé.

Pour les touches, les astuces de nettoyage dépendent de leur matière. Pour les touches en ivoire, un coton et de l’alcool suffisent pour nettoyer. Comme ces touches jaunissent facilement, le dentifrice aide à prévenir ce désagrément. Concernant les touches en plastique, un chiffon et du liquide vaisselle conviennent très bien.

Pour l’intérieur du piano, vous pouvez utiliser un aspirateur. Mais à faible puissance pour éviter d’enlever une corde ou quoi que ce soit d’autre qui soit indispensable à son fonctionnement.

Quelle est la différence entre un synthétiseur et un piano numérique ?

Ce sont deux instruments qui permettent tous les deux de jouer de belles sonorités. Ils ne sont pas tout à fait pareils, mais peu de gens le savent. Leurs différences reposent sur quelques points, dont l’utilisation, les sons et les touches et les fonctionnalités.

Le synthétiseur est plus adapté à un usage professionnel, pour la création de sons. Il dispose d’une grande palette de son, ce qui n’est pas le cas d’un piano numérique. Ce dernier s’adresse aux musiciens en herbes qui peuvent se contenter de sons d’usine. Le son qu’il produit se rapproche de l’acoustique. Il fonctionne avec une source d’électricité et il a des haut-parleurs intégrés. Ses touches sont pondérées. La force de frappe des doigts du musicien permettra de renforcer la puissance du son. Un piano peut demander également un entretien et des réglages réguliers pouvant couter assez cher.

Un synthétiseur est utilisable sans réglage. Vous pouvez changer d’instruments et de sonorités très facilement. De ce fait, vous pouvez ajouter une grande variété de sons à votre répertoire, dont plus d’une centaine. Il n’a pas de haut-parleurs et d’accompagnements. Le son est envoyé dans une table de mixage ou vers un casque. C’est un instrument privilégié au sein d’un groupe. Il a des touches légères sont non pondérées et il utilise une source d’alimentation pour fonctionner.

Sur un piano numérique, il existe plusieurs boutons dont les fonctions sont à maitriser pour avoir le son désiré. Le synthétiseur est équipé de plusieurs éléments tonaux. Ses tonalités sont produites par un oscillateur électronique émettant un signal basé sur diverses formes d’ondes. Ce signal sera ensuite acheminé vers les contrôles supplémentaires. C’est ainsi que l’appareil synthétise le son de vos envies.

Comment apprendre à jouer du synthétiseur ?

Il existe plusieurs solutions pour apprendre à jouer à un synthétiseur. La première consiste notamment à prendre des leçons avec un professeur. Cela peut être dans une école de musique ou bien à domicile selon vos souhaits. Vous pourriez alors apprendre le solfège en même temps.

Puis, il y a les cours en ligne qui vous apprennent à jouer à votre rythme. Plusieurs sites le permettent de nos jours. Cela vous permettra une meilleure organisation de votre emploi du temps auquel vous allez intégrer les cours de synthé.

Si vous êtes un autodidacte, apprenez les notes. Elles vous serviront toujours au cours de votre apprentissage musical. Ensuite, achetez-vous un kit autocollant. C’est une astuce pratique pour s’habituer aux notes et pour les mémoriser. Certains kits sont fournis avec une réglette et un guide qui vous permettent d’apprendre plusieurs morceaux.

Il y a également les tutoriels vidéo sur YouTube qui sont très nombreux si vous voulez apprendre les bases ou bien un morceau en particulier. La clé est d’y consacrer votre temps de façon régulière.

Quel synthétiseur pour débuter ?

Il y a le synthétiseur analogique et le synthétiseur numérique. Ce dernier convient mieux à un débutant. Il est plus polyvalent et adapté pour faciliter et accélérer l’apprentissage.
Pour faire le bon choix, il existe plusieurs critères à bien prendre en compte, dont le clavier qui doit disposer de 61 touches au minimum. Ensuite, il y a la connectivité qui inclue la présence d’un port USB, de prises MIDI, du line, de la prise microphone ainsi que de la prise casque.

Un écran tactile offrira une meilleure navigation dans les banques de son. La polyphonie est essentielle pour jouer plusieurs notes en parallèle, soit des accords. Vérifiez les fonctionnalités comme l’aspirateur, le vocodeur ou encore les oscillateurs ou les réglages. Des synthés comme les workstations sont en mesure de servir de clavier maître, ce qui vous permettra le pilotage des instruments virtuels en MIDI. Le séquenceur quant à lui sert à jouer des notes prédéfinies. Toutefois, il devient facultatif si vous disposez d’un logiciel de création musicale.

Combien coûte un synthétiseur ?

Il y a tellement de modèles, de marques et de critères qui diffèrent les modèles des uns aux autres. De ce fait, il n’est pas facile d’estimer un cout approximatif pour un synthétiseur. Pour vous donner une petite idée de ce que peut valoir un synthé, les modèles d’entrée de gamme coutent environ 200 €. Les plus sophistiqués peuvent quant à eux atteindre les 5000 €, voire plus. Donc, c’est vraiment selon l’usage prévu qu’il faut choisir.

Comment choisir un bon synthétiseur ?

Pour faire le bon choix, on commence par le type de synthé : analogique ou électronique. Le synthétiseur analogique repose sur des composants électriques analogiques comme les oscillateurs, les enveloppes qui gèrent la puissance de l’oscillateur, le signal électrique, les contrôleurs qui amplifient le signal et les filtres VCF.

Le synthétiseur électronique donne lieu à un large panel de sons dont certains ressemblent comme deux gouttes d’eau au son original de l’instrument imité. La modulation des fréquences a permis à ce type de synthétiseur divers paramètres de réglage pour un son de bien meilleure qualité.

Votre synthétiseur doit avoir une fonction Midi afin d’informatiser les sons. Cette fonction sert à transférer des données entre l’instrument et l’ordinateur. La majorité des modèles disposent de 3 bornes Midi : in-thru-out.

Pour avoir accès à plusieurs orchestrations, il vous faut des synthétiseurs polytimbrals. Cette fonction vous permet de créer des sons au travers d’un séquenceur. Quand le synthétiseur ne partage pas la polyphonie, c’est cette fonction qui s’en charge. Puis, elle permet d’avoir plusieurs couches de sons superposées.

La polyphonie est également un critère important sachant que cet instrument peut avoir entre 32 à 128 notes. De ce fait, vous pouvez jusqu’à 64 notes en même temps.

Assurez-vous que vous pouvez enregistrer vos créations en disposant de moyens de sauvegarde en interne et en externe. La sauvegarde interne se fait dans la mémoire RAM intégrée à votre instrument. La sauvegarde en externe se passe grâce au port d’enregistrement. Les enregistrements vont dans un support externe, un ordinateur ou un séquenceur externe.

Enfin, il y a la sensibilité du clavier. Surtout pour un débutant, c’est un critère de taille. Il faut un clavier facile à pianoter. L’idéal serait un modèle à 60 touches et 5 octaves.

Combien coute un pied de synthétiseur ?

Le cout d’un pied de synthétiseur va d’une quinzaine à une soixantaine d’euros. Certains modèles avec blancs peuvent quand même atteindre une centaine d’euros, voire plus.

Comment brancher un synthétiseur sur un ordinateur ?

L’interface la plus courante sur PC est l’interface MIDI/USB. Branchez le câble USB vers le PC, puis branchez les câbles MIDI vers le synthétiseur. En principe, vous avez une ou plusieurs fiches Midi sur un appareil Midi.

Combien de touches sur un synthétiseur ?

Le nombre de touches varie selon le modèle. Il y a le synthétiseur à 61 touches, celui 76 touches et celui à 88 touches. 88 est notamment le nombre de touches standard.

Comment brancher les pédales à effet à un synthétiseur ?

Un jack dédié est le seul moyen pour relier votre synthétiseur à ses pédales à effet.